bastille

Obsolescence programmée : un mal de notre temps

Dans une société où un appareil qui a une durée de vie atteignant la décennie est aujourd’hui un miracle, un nouveau mal se propage comme un cancer : l’obsolescence programmée.

Résultat d’une société de consommation toujours à l’affût de nouveautés ou d’entreprises obnubilées par leurs profits/ventes ? Il est difficile de retracer l’origine de l’obsolescence programmée mais sa présence ne peut plus être négligée.

obsolescence-programmee-appareils

Qu’est ce que l’obsolescence programmée ?

Phénomène apparu il y a environ une soixantaine d’année, certains diront qu’il a été créé par les entreprises en réduisant les standards des produits (ex. le cas du nylon jugé quasiment inusable lors de sa création en 1937 ou encore les ampoules dont la durée de vie a été réduite suite à un consortium des principaux fabricants, le cartel Phoebus, en 1924). D’autres diront que c’est le résultat d’une société de consommation toujours avide de nouveauté (ex. les français changent leur Smartphone en moyenne tous les 18 mois, voir tous les 9 mois à Paris).

Elle se présente sous différentes formes :

  • Obsolescence esthétique: campagne marketing portée sur le design visant à rendre le modèle précédent obsolète/ démodé pour inciter les consommateurs à le remplacer.
  • Obsolescence technique: stratégie où les entreprises accélèrent l’obsolescence des appareils en rendant les réparations difficiles/impossibles; c’est notamment le cas pour les objets high-tech où par moment une pièce défectueuse condamne automatiquement l’appareil dans son intégralité.
  • Obsolescence fonctionnelle: lorsque les consommateurs sont invités à changer de modèle pour pouvoir bénéficier d’une « innovation technologique », qui, cependant, n’impacte pas vraiment le fonctionnement du produit en lui-même.
  • Obsolescence éthique: sous prétexte de sensibiliser les consommateurs sur des points d’éthiques (ex.  diminuer la pollution, réduire la consommation d’énergie, etc.), les fabricants les exhortent à remplacer des appareils ne présentant pas le moindre signe d’usure pour des appareils plus modernes. Cependant, cette solution, tant bien même peut-elle bénéficier au consommateur en termes d’économie et à la préservation de la planète, à long terme, dans l’immédiat cette solution engendre des dépenses des fonds publics, une consommation d’énergie pour la fabrication et la création d’encore plus de déchets, dans une société où chaque citoyen produit en moyenne 14 kg de déchets électriques et électroniques par an, soit 32% de plus qu’il y a 5 ans.
  • Il existe d’autres types d’obsolescences programmées dont notamment celles liées à l’évolution des normes, les petits prix, l’avancement de la date de consommation, etc. et certaines qui relèvent quasiment de la fiction telle que l’usure artificielle (c-à-d des puces électroniques dans les appareils pour les rendre obsolètes après un certain temps).

Comment lutter contre l’obsolescence programmée

FO1JIYPHI3TRMBY.MEDIUM

Encore une fois, il serait bien trop facile de tout blâmer sur les entreprises car combien d’entre nous comptent les jours restant dans notre contrat téléphonique juste pour pouvoir prendre un nouveau téléphone dernier cri. De même, au niveau des TV, entre les LCD, LED, Ultra HD, 4K et je ne sais quoi d’autres, on ne cesse de vouloir avoir les modèles « dernier cri » sous prétexte que l’on veut avoir la meilleur qualité d’image, quand en réalité cela ne s’applique même pas à la plupart des chaînes que l’on regarde ; la question est donc : une petite option en plus ou un meilleur design vaut-il la peine d’investir dans un nouvel appareil ?

Autant les entreprises peuvent être blâmées pour les subterfuges utilisés visant à générer des ventes, nous vivons dans une société de consommation excessive, une société du tout jetable. Nous avons perdu les valeurs de nos parents qui investissaient dans des appareils de qualité et les gardaient pendant des décennies. Aujourd’hui, nous achetons des appareils, de différents gammes de prix, que nous ne gardons que quelques années et que nous remplaçons, non pas parce qu’ils ont rendu l’âme mais parce qu’ils ne sont plus tendance. Nous sommes embarqués, par moment contre notre volonté, dans un cycle où l’obsolescence programmée est devenue une norme avec les compagnies s’en servant pour booster leurs ventes, les gouvernements pour récolter plus de TVA et les consommateurs moins aisés pour avoir accès à des appareils à des prix moins chers qui fixent leur besoin sur le court terme.

Quand bien même, il s’agit là d’un navire qui a déjà quitté le port, cela ne veut pas dire que nous sommes condamnés à subir sans cesse. La loi de l’offre et de la demande reste une vérité universelle, l’un ne va pas sans l’autre. Un déclin de la demande entraînera une réduction de la production, mais cela seulement s’il s’agit d’un mouvement collectif et non d’un petit groupe d’individus. À ce sujet, aujourd’hui, on constate une conscientisation de plus en plus importante vis-à-vis de l’obsolescence programmée et son impact sur l’environnement et nos portefeuilles. On a vu des associations comme Repair Café voir le jour pour offrir aux consommateur les armes pour réparer leurs appareils défectueux ainsi que de plus en plus de compagnies de vente de pièces détachées comme la nôtre, qui, en plus de vous vendre des pièces à des prix plus que compétitifs, vous offrent également les supports pour vous accompagner lors de vos réparations tels que des vidéos tutoriels, nos articles de blog mais également notre centre de conseil. Tout ça pour apporter notre pièce à l’édifice et vous aider, comme nos parents à économiser de l’argent pour pouvoir un jour être propriétaire. Grâce à cet activisme aujourd’hui 44% des appareils électriques et électroniques en panne sont réparés. À défaut de pouvoir forcer les compagnies à nous construire des appareils de qualité, rien ne vous empêche de les réparer quand un problème intervient ; pour une somme dérisoire et un peu de patience vous pouvez réparer la plupart de vos appareils électroménagers grâce à ePièces.

Donc aujourd’hui la balle est dans votre camp, allez-vous laisser ce cancer qu’est l’obsolescence programmée diriger votre vie ? Ou allez-vous joindre notre révolution et étendre autant que possible la vie de vos appareils électroniques et électriques ? Rappelez-vous que vous pouvez trouver toute l’aide nécessaires chez ePièces, que ce soit notre magasin en ligne, notre chaîne YouTube, notre blog et centre de conseil.

Vous êtes libre de laisser vos commentaires ci-dessous si besoin est.

Related Posts

Laisser un commentaire