Guide d’utilisation du multimètre

Ceux qui se sont déjà essayés à réparer des appareils électroménagers connaissent l’importance d’un multimètre pour identifier la source du problème. Pour ceux qui ont un appareil (ex. four, réfrigérateur, etc.) qui s’est arrêté soudainement et qui pensent à le réparer seul, cet article vous sera bénéfique.

En effet, lors de votre recherche sur internet d’articles et vidéos vous aidant à réparer votre appareil électroménager, il y a un outil dont vous entendez régulièrement parler : le multimètre. Cet outil est indispensable pour établir le diagnostic de l’appareil défaillant; cet article a pour but d’être un guide d’utilisation du multimètre.

Qu’est ce qu’un multimètre?

Également connu sous le nom de contrôleur universel, le multimètre existe en format analogique ou numérique. Il est constitué d’un ensemble d’appareils de mesures électriques (voltmètre, ampèremètre et ohmmètre) sous le même boitier.

  • multimètre analogique:

multimètre analogique

Certains sont peut être trop jeunes pour en avoir vu, étant donné qu’ils se font plus rares depuis l’apparition des modèles numériques. Ils ressemblent à ces boîtiers avec l’aiguille qui oscille que l’on voit dans certains films lorsqu’ils cherchent à déterminer les zones radioactives ou le Nord. Il contient généralement un convertisseur tension-courant (ampère à volt, pour info; mes cours de Physique servent enfin 😛 ) et est construit autour d’un ampèremètre, de type magnétoélectrique, la plupart du temps. Très prisé pour tester le matériel Hi-Fi et chez certains professionnels dû à leur bande passante plus large que le modèle numérique, à prix équivalent ( plusieurs centaines de kilohertz face à quelques centaines de hertz). L’autre avantage majeur du modèle analogique est le fait qu’il ne nécessite pas de pile pour la mesure de tension ou courant.

  • multimètre numérique:

multimètre numérique

Il s’agit là d’un outil électronique de mesure construit autour d’un voltmètre numérique et d’un convertisseur courant-tension, entre autre. Cela lui permet également de fonctionner en tant ampèremètre et générateur de courant constant pour fonctionner en ohmmètre. Ils sont aujourd’hui souvent préférés aux multimètres analogiques pour leur simplicité d’utilisation et de lire/obtenir le résultat hors tension avec notamment un résultat plus précis.

 

Les multimètres, sont très utiles pour déterminer la source du problème au niveau des appareils électroménagers et électriques. Comme leur nom l’indique, les multimètres ont un usage multiple, ils peuvent vous permettre d’analyser différents accessoires électriques des piles aux fusibles en passant par les ampoules ou les batteries de voiture, mais plus important dans le cadre de cet article, voir ce qui ne fonctionne pas dans vos appareils électroménagers.

Dans ce cadre, vous rencontrerez la résistance. Bon là on n’a pas besoin de faire de pléonasme; évidemment il ne s’agit pas de la résistance à l’image de Star Wars ou les Sans-Culottes mais de cet élément présent dans les circuits électriques. Elle vous permettra, à l’aide du multimètre, de déterminer si une pièce est défaillante ou pas.

Comment mesurer la résistance avec un multimètre

Diagnostic de partie du four avec un multimètre

Diagnostic d'une carte de circuit avec un multimètre

Diagnostic d'une batterie de voiture avec un multimètre

Le multimètre envoie une petite dose de courant au niveau de la partie testée pour tester la continuité du courant et ainsi mesurer la résistance. Ci- dessous nous allons examiner le processus plus en détail:

  1. Éteindre et débrancher l’appareil en question; personne ne veut une dose de jus (courant 😛 ) par accident.
  2. Retirez de l’appareil la partie que vous voulez tester ou à déconnecter ses câbles pour l’isoler totalement
  3. Allumez votre multimètre et calibrez-le sur la plus basse résistance. Pour les débutants, une petite indication pour faciliter votre recherche: positionnez le bouton de réglage sur le symbole Ω de votre appareil. Cela représente ohm, l’unité de mesure de la résistance (ça y est me revoilà dans ma peau à 16 ans 😉 )
  4. Assurez vous que le multimètre fonctionne en mettant en contact les 2 pointes de touche (parties métalliques sur les sondes). L’afficheur doit indiquer 0.00 aussi appelé court-circuit. Une fois que vous éloignez les sondes, le multimètre doit afficher 1 ou OL, aussi appelé circuit ouvert.
  5. Trouvez les 2 connexions où les fils se branchent à la pièce.
  6. Placez fermement les pointes de touche du multimètre sur les connexions, une pointe par connexion évidemment 😛 (Peu importe la manière dont s’est connecté)
  7. Gardez les sondes jusqu’à ce qu’un résultat apparaisse sur l’écran et prenez note du résultat.

Comment savoir si le multimètre est sur le bon réglage?

Calibrage du multimètre

Rien de plus simple; en cas de mauvaise calibrage, vous verrez un des 2 messages suivants sur votre cadran.

  • 1 ou OL

Ce message s’affiche dans le cas d’un circuit non continu. Cela signifie généralement que le calibrage est trop faible. Réglez le multimètre au niveau de la résistance supérieure et continuez cette manœuvre jusqu’à ce que le cadran affiche un numéro complet.

  • Moins de 1

Si le résultat affiché est inférieur à 1 ( ex. 0.24, 0.08, 0.32, etc.) le calibrage est trop élevé. Réglez le multimètre sur une configuration plus faible pour obtenir un résultat plus conforme. Continuez cette manœuvre jusqu’à l’obtention d’un chiffre entier.

Je sais que toutes ces informations peuvent rendre confus (mon cerveau a failli explosé en écrivant cet article 😛 ). Néanmoins, si toutes ces histoires de calibrage vous donne le tournis, il existe l’option du multimètre à calibrage automatique. Comme son nom l’indique il gérera toutes les histoires de calibrage pour vous, vous évitant les maux de tête. Mais pour être honnête, pour la plupart de vos appareils électroménagers vous ne vous servirez que des deux calibres de résistance les plus bas.

4 Moyens pour identifier une défaillance

  1. Résistance infinie: Si le cadran affiche 1 ou OL, peu importe le calibrage de la résistance, vous avez de fortes chances d’avoir une pièce défaillante entre vos mains
  2. Forte résistivité: Lorsque le cadran indique un résultat en millions lorsqu’il devrait apparaître en centaines
  3. Faible résistivité: Synonyme de court-circuit au niveau de la pièce en question, elle est discernable par l’affichage de résultats minuscules en vous servant du plus faible calibrage de résistance.
  4. Résistance entre votre pièce et les métaux environnants: Dans les machines à laver et sèche-linges vous pouvez, par moment, mesurer une très forte résistivité, par mesure de sécurité pour permettre à l’énergie résiduelle de circuler vers le sol à l’arrêt de l’appareil. Cependant cela peut être la raison pour laquelle votre appareil fait sauter un fusible dans le tableau de fusibles.

Tableau de résistance

Le tableau ci-dessous illustre brièvement les fourchette de résistances pour certains appareils (j’ai bien dit brièvement ce qui veut dire qu’il s’agit ici d’une estimation pas d’une valeur exacte). Plusieurs facteurs affectent la résistance donc si la résistance est dans les environs du résultat attendu, votre pièce est invraisemblablement défaillante.

Appareils Résistance moyenne
Chauffage 20 – 40 Ω
Large moteur 3 – 20 Ω
Petit moteur ou pompe 50 – 200 Ω
Vannes à eaux 2000 – 4000 Ω
Commutateurs, thermostats et fusibles * 0 ou proche de 0 Ω

* Ce genre de pièces qui servent à faire circuler le courant plutôt que de s’en servir (c’est-à-dire qu’elles ne produisent pas de chaleur, lumière ou mouvement) ont généralement une faible résistance.

Finalement nous y sommes arrivés (enfin 🙂 ), normalement avec ce guide d’utilisation du multimètre vous devez être équipés pour vous servir d’un multimètre, déterminer des pièces défaillantes et bien plus. Si jamais votre soif de connaissance n’est pas assouvie, vous trouverez des articles plus approfondis en ligne. Cet article visait, comme dit au début, les gens qui cherchaient à connaitre les bases pour pouvoir se servir d’un multimètre. Pour les autres, malheureusement mon niveau d’expertise n’est plus au niveau et mon cerveau a encore besoin de se remettre de cet effort cérébral.

Étiquettes :

Plus d’articles

Laisser un commentaire